Dr Elhadj Abdallahi
Coordinateur du programme ONUSIDA en Mauritanie

Nous avons depuis quelques années une coopération et un partenariat privilégié avec l’ONG ACTUME qui est actif dans beaucoup de domaines de santé surtout la tuberculose, le paludisme ou le VIH Sida, la santé communautaire et donc la prévention globalement pour les enfants et qui opère dans la région de Trarza, et à Tékane précisément.

Nous avons un partenariat avec l’OMS et avec le ministère de la santé bien sûr et les communes. Je pense donc que je dois recommander à cette ONG d’élargir son champs d’action parce-que nous avons eu des résultats très encourageants et nous pensons que l’on doit aider les gens autour de la région de Tarza et pourquoi pas toute la Mauritanie car nous avons des besoins réels en terme de santé communautaire et préventive.

Nous pensons qu’elle a la possibilité et le potentiel d’aider cette population dans tout ces domaines. Pour le résultat de cette ONG je pense que nous pouvons citer les résultats de la caravane de l’année dernière (2013) : 703 personnes consultées et traitées et dont 31% d’enfants. Je pense que c’est un chiffre important et cela montre quand même que les tranches d’âge les plus exposées sont aussi prises en compte. Il y a également des femmes enceintes,et les autres tranches d’âges les plus fragiles. ==> Lire le bilan : http://w1p.fr/145106 

Téléchargez le script de la vidéo : actume et onusida en Mauritanie

Ces résultats méritent d’être consolidés et se doivent d’être élargis aux autres localités environnantes et les autres régions du pays. C’est pourquoi je pense que c’est un défi pour l’ONG mais aussi pour ses partenaires que nous sommes et nous devrons aider et je pense que l’ensemble des partenaires y compris le gouvernement mauritanien et les autres partenaires de l’extérieur doivent appuyer cette ONG pour continuer le travail et travailler davantage dans les maladies sexuellement transmissibles qui posent un problème de santé publique dans les pays en général.

Nous, en tant qu’ONUSIDA nous sommes prêts à continuer notre coopération et notre partenariat avec cette ONG parce que nous avons vu que c’est une ONG sérieuse et qui mérite d’être appuyée techniquement et pourquoi pas financièrement pour mener ses activités au profit des populations les plus nécessiteuses.

Je lance aussi un appel pourquoi pas à tous nos partenaires pour collaborer avec cette ONG pour le bien des populations Mauritaniennes.

Transcription : Maïry KANE


Propos recueillis par Oumar KANE à Nouakchott le 22 août 2013