Coumba SY, une jeune mauritanienne de 10 ans !

Coumba SY, une jeune mauritanienne de 10 ans !

Décédée le jeudi 12 mai 2022 à Nouakchott en Mauritanie.

L’Association Contre la Tuberculose et les Maladies Endémiques (ACTUME) a le regret de vous annoncer le décès de Coumba SY, le jeudi 12 mai 2022 à Nouakchott en Mauritanie. Elle souffrait d’une tumeur au niveau de l’épaule droite. Les membres de l’association sont profondément attristés. Nos pensées vont à ses parents et à sa famille. Nous les présentons nos sincères condoléances.

Quelques informations à savoir :

  1. Consultations (7), analyses médicales,  Scanner, IRM, analyses etc.
  2. Opération chirurgicale reportée à cause de son état de santé (octobre 2021 à Nouakchott en Mauritanie)
  3. Opération annulée et début de la chimiothérapie pour stabiliser la maladie.
  4. Malheureusement, elle n’a pas pu être sauver — Décés survenu le jeudi 12 mai 2022 à Nouakchott.
    Nos pensées vont à ses parents et à sa famille. Toutes nos condoléances.

Merci beaucoup pour votre élan de solidarité.


Août 2021
Coumba SY est une jeune mauritanienne de 10 ans. Elle souffre d’une tumeur au niveau de l’épaule droite. Elle doit subir urgemment une opération chirurgicale à Nouakchott en Mauritanie. Nous avons besoin de financements afin qu’elle puisse se faire.

Elle est accompagnée, dans ses soins en Mauritanie, par nos partenaires locaux, Dr Hamedine KANE, Dr Hala Mohamed Moussa et Famate Ndiaye KANE pour le relais avec la famille. Au passage, nous les remercions vivement.

Merci aussi à Dr Pascale CAIRET d’avoir facilité les contacts avec le foyer des enfants à Nouakchott.

Les fonds collectés seront exclusivement affectés au budget destiné à l’aide aux soins des plus démunis.

Nous comptons sur vous !
Merci d’avance

Contacts en Mauritanie :

  • Dr Hamedine KANE : +222 46 09 26 00 ;
  • Famate KANE : +222 37 29 53 62
Aidez-nous à sauver Cheikhou SAKHO !

Aidez-nous à sauver Cheikhou SAKHO !

Cheikhou SAKHO, orphelin de père de mère a besoin de vous !

En 2006, Cheikhou SAKHO, aujourd’hui orphelin de père de mère, a reçu une épine au niveau des sourcils. Cette piqure a connu des complications que les médecins locaux n’ont pu guérir. Il a toujours été conseillé par les professionnels de santé en Mauritanie, de l’évacuer vers l’Europe… Lire la suite (suite…)