Deuxième rencontre de l’Association Santé Tékane (AST) et l’association Association Contre la Tuberculose et les Maladies Endémiques (ACTUME) avec le Ministre de la Santé en Mauritanie

Deuxième rencontre de l’Association Santé Tékane (AST) et l’association Association Contre la Tuberculose et les Maladies Endémiques (ACTUME) avec le Ministre de la Santé en Mauritanie

Une délégation composée du Superviseur et du Coordinateur du Projet Centre de Santé de Tékane, ainsi que des responsables de l’Association Santé Tékane (AST) et de l’Association Contre la Tuberculose et les Maladies Endémiques (ACTUME), a été reçue en audience le 16 novembre 2021 par Son Excellence Dr Sidi Ould ZAHAF Ministre de la santé, après la visite de terrain et les rencontres avec les autorités locales et régionale, notamment avec le Wali et le Directeur régional de la santé  du Trarza, ainsi que le Hakem de Tékane.

(suite…)
Témoignage émouvant de Cheikhou SAKHO

Témoignage émouvant de Cheikhou SAKHO

Histoire d’une maladie
Le parcours inachevé du jeune Cheikhou, « mon œil est ma vie ».

Je m’appelle Cheikou SAKHO. Je suis lourdement marquée par une maladie qui a frappé mon œil gauche. Celle-ci a occupé mon esprit, pour une part essentielle de ma jeune vie.

Je suis né à Diaguily, un village situé dans la commune de Gouraye en Mauritanie. Enfant, j’ai passé toute mon existence dans cette agglomération, joyeux et heureux comme tous ceux de mon âge. Cette joie fut brutalement interrompue par une affection qui m’a, trop tôt, touché. J’en ignorais les causes.

Mes parents ont retourné ciel et terre en vue de comprendre le pourquoi et le comment de mon affection. Suite à leurs nombreuses recherches, ils en concluent qu’elle se nommait, en soninké, « Fanké », « gonflement de l’œil ». Mon père, m’a accompagné dans plusieurs centres de santé, hôpitaux de la Mauritanie, du Mali et du Sénégal dans l’optique de me dégoter un lieu où je pourrais bénéficier de soins appropriés.

A travers ces voyages, j’ai rencontré plusieurs médecins qui se sont évertués à traiter mon mal. Leurs efforts n’eurent point de succès. A chaque déplacement, une joie et un espoir m’habitait. Suite aux différentes consultations, les spécialistes de santé m’affirmaient que les traitements que je devais suivre seraient de nature complexe. Leurs dires faisaient naître, en moi, une énorme déception. Je ressentais, après chaque rendez-vous un retour à la case de départ.

J’ai été scolarisé quelques années au village. Mais je n’ai guère pu supporter les regards de mes camarades de classe. J’ai donc dû arrêter, très tôt, ma scolarité.  Cela étant, j’avais trouvé une mission qui m’allait bien. Elle consistait à accompagner mon père, tombé malade et devenu aveugle. Je m’étais assigné, consciencieusement, la mission d’être son guide. J’étais à ses côtés dans toutes ses démarches. Je faisais aussi, à sa place, les travaux de jardinage pour nourrir la famille.

Orphelin de père : entre le deuil et la recherche de soins

Suite à ses différents maux, mon père décéda. Ainsi, je suis devenu orphelin de lui. Entre son décès et ma maladie, je me suis senti perdu, désorienté. Je ne savais plus quoi faire. Trop jeune pour comprendre, je me suis recroquevillé sur moi-même et m’abandonnais au sort du destin.

L’engagement d’une mère infatigable

Le décès de mon père, n’a guère laissé ma mère les bras croisés. Elle a pris son bâton de pèlerin pour prendre soin de moi et poursuivre la quête de solutions à mon problème. Elle s’est battue de toutes ses forces afin que ma situation s’améliore. Avec elle, nous avons effectué plusieurs autres voyages à Bamako, Dakar et Nouakchott. Les médecins que nous avions rencontrés à Dakar et à Nouakchott, n’ont pas osé intervenir puisqu’ils n’avaient pas connaissance des origines de ma maladie. Ainsi, ils nous ont conseillé de nous rendre au Maroc ou en Tunisie, pays où les soins médicaux étaient plus avancés.

Les premiers soins : début d’une nouvelle courte joie

C’est à Bamako que j’ai eu l’opportunité d’être, pour la première fois, pris en charge par un médecin qui a pu effectuer une opération pour me débarrasser de ce bourgeon qui s’agrandissait, chaque jour, un peu plus, au-dessus de mon œil. Après cette intervention, je me sentais mieux et enfin soulagé. Mais mon allégresse ne fut que de courte durée. La maladie s’aggrava. Le bouton s’épaississait à chaque nouveau jour. Il croissait, de plus en plus et me poussait au retranchement. Ma mère ne fut jamais découragée. Elle lutta ardemment afin que je retrouve une vie normale.

Ma mère décédée.

L’espace de temps entre le décès de mon père et celui de ma mère fut très court. Je ne me rappelle plus sa durée. Mais, dans mon ressentiment, il a été vraiment trop bref. Ainsi, je suis devenu, une seconde fois, orphelin.  Orphelin de père, puis de mère, c’était la fin de mes soins.

L’engagement d’une tante d’espoir

Après la disparation de mes deux parents, ma tante, la seconde épouse de mon père, a pris le relais. Elle va jouer, pour moi, un rôle déterminant. Par monts et vallées, elle va s’investir dans le but de m’aider à me sortir de ma situation.  Elle, aussi, finalement, décédera. J’avais l’impression que le mauvais sort s’acharnait, avec dévouement sur moi.

Début de l’isolement et fin de soins

Finalement, je suis resté seul dans notre concession familiale. Le matin, je partais au jardin familial avec mon petit chien pour ne rentrer que le soir. Les voisins de ma maison familiale me donnaient régulièrement à manger. Mon chien était devenu mon meilleur confident. Le jardin mon suprême lieu de consolation. Dans cet espace, les cris des oiseaux venaient atténuer ma douleur. La nature devenait, ainsi, ma plus haute complice. Je parlais rarement. J’observais beaucoup bien que des gens veinaient me rendre visite à différents moments de la journée.

Départ vers Nouakchott

Après le décès de mes parents et de tous mes plus proches soutiens, un ami de mon père est venu au village pour présenter ses condoléances. L’état dans laquelle il m’a trouvé était désespérant. Il décida de partir avec moi à Nouakchott dans le but de me délivrer de mon horrible sort. Arrivé dans la capitale de la Mauritanie, nous fûmes des démarches au sein des hôpitaux, des cliniques et centres de santé. C’est à l’hôpital national que j’espérai trouver la solution miracle. Mais les médecins me confirmèrent que je n’avais une maladie rare et très peu ordinaire. Ils ont pensé faire venir un médecin du Maroc dans l’espoir de me guérir. Entre temps, l’ami de mon père qui m’avait accueilli avait décidé de m’inscrire au sein d’une école coranique « Mahadrah, » dans l’attente de solutions. Mais, encore, une fois de plus, avec les regards des écoliers, je n’ai pas pu poursuivre mon apprentissage. Ainsi, je restais au domicile de mon hôte dans l’attente de l’arrivée d’un médecin qui viendrait du Maroc.

Dans la perspective de faire passer le temps, je me concoctais, à longueur de journée, mon thé. Le thé mauritanien dont on dit que le premier verre est amer comme la vie, le second agréable comme l’amour et troisième suave comme la mort. Je rendais service aux familles qui me le demandaient. Je me promenais et visitais des amis.

Souvent, seul et face à moi-même, dans ma chambre, je pleurais tout en me demandant comment je pourrais être débarrassé de cette terrifiante saloperie. Car depuis le décès de mes parents, je n’avais bénéficié d’aucun soin. Je priais le seigneur et avais mis toute ma confiance en lui.

Le message d’espoir

Le jour où j’ai eu appel téléphonique pour m’annoncer qu’une solution était envisageable à l’extérieur de la Mauritanie, ce fut, pour moi, une incommensurable joie.

Les objectifs de Cheikhou

Mon objectif est de retrouver la santé. J’ai de rêves dans ma vie et je souhaite les réaliser pleinement :

  • Objectif 1 : Apprendre le français : écrire et parler
  • Objectif 2 : Apprendre un métier
  • Objectif 3 : Travailler avec le métier que j’ai appris
  • Objectif 4 : Trouver mon autonomie
  • Objectif 5 : Entretenir ma famille

Merci à :

  • Fondation Face au Monde
  • Équipe de Dr Gerald FRANCHI à l’hôpital Necker Paris
  • Association Contre la Tuberculose et les Maladies Endémiques
  • Ma famille d’accueil en France et mon tuteur en Mauritanie
  • Sans oublier les soutiens solidaires

En savoir plus consultez : actume.org/dons-en-ligne/cheikhouarrivenfrance/

===> Télécharger le témoignage : ici
Propos de Cheikhou SAKHO en Soninke traduits par Ansoumane SAKHO
Relecture : Oumar DIAGNE, Association ACTUMESeptembre 2021

Condoléances à la famille de Baïdy SARR à Tékane en Mauritanie

L’Association contre la tuberculose et les maladies endémiques (ACTUME) et l’Association Santé Tékane (AST) ont le regret de vous annoncer le décès intervenu le 6 octobre 2021 de notre frère et ami Baïdy SARR et parent de certains membres des deux associations sœurs.

Sa disparition a engendré une grande tristesse pour ceux qui l’ont connu. Il était un homme courageux, affable et jovial. Il assumait un rôle de médiateur en toute discrétion pour dissiper les conflits. Son attachement à Tékane est certain et a été constant pendant toute sa vie. Car en tant qu’Adjudant-Chef de police, il a servi avec dignité son pays et sa cité.

Il assurait plus récemment la sécurité du chantier du centre de santé de Tékane en construction. Il s’y est illustré par un engagement sans faille.

Nous adressons toutes nos condoléances les plus attristées à sa famille et à tous ceux qu’il laisse orphelins.

Nous ne t’oublierons pas Adjudant-Chef Baïdy SARR.

Télécharger la Lettre de condoléances

Fait le 11 octobre 2021

Dîner de solidarité, 6 novembre 2021 à Courbevoie

Dîner de solidarité, 6 novembre 2021 à Courbevoie

Soirée de Solidarité au profit du projet de la pharmacie communautaire et valorisation des plantes médicinales à Tékane en Mauritanie, sous le patronage de l’Association des Femmes de Touldé Dimath en France. L’association est organisée autour du maintien des liens sociaux entre ses membres, de la préservation de traditions culturelles.

 Centre Événementiel de Courbevoie

7, Boulevard Aristide Briand – 92400 Courbevoie

———-

Achetez votre billet en ligne (paiement sécurisé)

Attention les places sont limitées à 170 : Réservez sans attendre !
(Pass sanitaire obligatoire)

———-

Participation

Enfant : 5 € ; Adolescent : 10 € ; Adulte : 20 € ; Couple + 2 enfants : 50 € (Gratuit à partir du 3ème enfant)
Vous pouvez aussi faire un don en ligne pour nous soutenir !

Toutes les recettes collectées seront destinées à financer le recrutement de
3 personnes pour la Pharmacie Communautaire de Tékane en Mauritanie.
Pour en savoir plus, consultez : https://actume.org/pharmacie

Dîner Solidaire

20h – 22h
Plat : Yassa – Dessert : salade de fruits + Boissons exotiques

Programme

19H : Accueil
20H : Dîner solidaire, animation assurée par des artistes solidaires
22H : Zoom sur le projet de la Pharmacie Communautaire
22H30 – 1H30 : Artiste invité M. Malick DIA – Groupe Boolumbal

Autres artistes solidaires : Ali Wagué, Bintou Naibily, Ben Ball Bass,
Demba NDiaye Dilaan, Mamadou Dem, Thioub Issa Dikel.

Animations

Atelier de mesure du souffle
animé par : Dr Jean-Michel GRAS, Fondation du Souffle
et Dr Annick DI SCALA, l’association Savoir Sport Santé
à l’occasion du mois sans tabac (novembre)

Exposition animée par Nathalie LAMBEAUX : vente de tableaux en Laque
au profit de la Pharmacie Communautaire de Tékane

Défilé : Femmes africaines à l’honneur

Espace enfants
avec animations et ateliers de maquillage, animé par Aïcha SOUMARE

Téléchargez l’affiche

Téléchargez le flyer

———-

Réservez vos places !

(Attention : pass sanitaire obligatoire)

Rapport d’activité 2020

Rapport d’activité 2020

Notre rapport d’activité 2020 est en ligne ! Cette année, pour la première fois, il est disponible en deux formats :

  • un Format pdf du rapport intégral, à consulter en ligne ou à télécharger ;
  • une version numérique des temps forts, les chiffres et réalisations clés, nos partenaires, etc.

2020 fut une année exceptionnelle en raison du contexte de pandémie. Malgré cette situation difficile, l’association ACTUME a pu réaliser des actions importantes.

Nous profitons de l’occasion pour remercier vivement toutes les personnes physiques et morales qui ont contribué aux différentes actions menées. (suite…)

Mois sans tabac 2021. En novembre, on arrête ensemble ! Rendez le 6 novembre à Courbevoie

Mois sans tabac 2021. En novembre, on arrête ensemble ! Rendez le 6 novembre à Courbevoie

A l’occasion du mois sans tabac, s’est crée autour de l’association ACTUME un collectif composé de la Mairie de Courbevoie,  la Fondation du Souffle Ile-de-France, et l’association Savoir Sport Santé en vue d’informer sur les riques du tabac.

Rendez-vous à ne pas manquer :

Atelier d’animation du Gala de solidarité au profit de la Pharmacie Communautaire de Tékane en Mauritanie
Mesure du souffle animé par :
Dr Jean-Michel GRAS, Fondation du Souffle et Dr Annick DI SCALA, l’association Savoir Sport Santé
Samedi 6 novembre au Centre événementiel de Courbevoie (salle de réception).

Consultez le programme : Dîner de solidarité

Mois sans Tabac 2021

Mois sans Tabac 2021

Consultez le programme : Dîner de solidarité

 

Mois sans tabac 2021

En savoir plus sur le mois sans tabac : édition 2021

Aidez-nous à sauver Coumba SY, une jeune mauritanienne de 10 ans !

Aidez-nous à sauver Coumba SY, une jeune mauritanienne de 10 ans !

Après entre autres les soutiens de Cheikhou SAKHO et de M’Barka FALL, l’association ACTUME a besoin de votre générosité pour sauver la vie de Coumba SY.

Coumba SY est une jeune mauritanienne de 10 ans. Elle souffre d’une tumeur au niveau de l’épaule droite. Elle doit subir urgemment une opération chirurgicale à Nouakchott en Mauritanie. Nous avons besoin de financements afin qu’elle puisse se faire.

Elle est accompagnée, dans ses soins en Mauritanie, par nos partenaires locaux, Dr Hamedine KANE, Dr Hala Mohamed Moussa et Famate Ndiaye KANE pour le relais avec la famille. Au passage, nous les remercions vivement.

Merci aussi à Dr Pascale CAIRET d’avoir facilité la prise en charge chirurgicale.

Les fonds collectés seront exclusivement affectés au budget destiné à l’aide aux soins des plus démunis.

Nous comptons sur vous !
Merci d’avance

Contacts en Mauritanie :

  • Dr Hamedine KANE : +222 46 09 26 00 ;
  • Famate KANE : +222 37 29 53 62
Votre souffrance est la mienne !

Votre souffrance est la mienne !

Jean-Philippe RYKIEL, Malick DIA (Boolumbal Groupe), Abdoul Aziz BA, Hamedou DIAKHO, artistes solidaires avec ACTUME pour soutenir la Pharmacie Communautaire de Tékane en Mauritanie.

Ecoutez et téléchargez la chanson en donnant une participation symbolique pour financer nos actions en Mauritanie — Merci d’avance pour votre élan de solidarité.

Acheter et Télécharger la piste numérique

Artistes Solidaires avec ACTUME

Artistes Solidaires avec ACTUME : Jean-Philippe Rykiel, Malick DIA, Abdoul Aziz BA et Hamedou DIAKHO

 

Le texte de cette chanson a été écrit par Oumar DIAGNE, membre de l’association ACTUME.

Acheter et Télécharger la piste numérique

Tous droits réservés – actume.org – Septembre 2021

Votre souffrance est la mienne

Ne croyez guère que mon éloignement

Nous a définitivement séparé.

Je vous garde encore dans mon cœur

Et, chaque jour, mon esprit se tourne vers vous

Et je me réveille songeant à vos peines.

Ainsi, malgré la vie agitée que je mène Je trouve du temps

Et cherche comment rendre notre vie meilleure.

Je voudrais que nous nous tendions la main

Afin, qu’ensemble, nous fassions rejaillir le soleil.

La nuit a été si longue Les souffrances nombreuses.

Notre destin dépend de nous ;

Voilà pourquoi nous devons, ensemble, nous battre.

Mon souhait est que nous soyons unis

Et luttions afin d’éloigner, de nos contrées, toute misère

M. Oumar DIAGNE

====> Lire le transcript et la traduction en Pulaar

Tous droits réservés – actume.org – Septembre 2021

∥SENSIBILISATION∥ Tous contre la COVID-19 à Tékane en Mauritanie

∥SENSIBILISATION∥ Tous contre la COVID-19 à Tékane en Mauritanie

Message (08/08/2021) de SALL Abderahmane,
Infirmier Major au Centre de santé de Tékane, en Mauritanie

Que la paix soit sur vous ainsi que la miséricorde de Dieu et ses bénédictions.

Chers honorables parents, amis, habitants de Tékane et de sa commune, je salue chacun en son nom et prénom.
C’est, moi, SALL Abdarahmane, infirmier Major du Centre de Tékane, qui vous parle à travers cet audio.
Je profite de cette occasion en vue de vous alerter sur les dangers de cette pandémie nommée Covid-19 qui cause de nombreux dégâts à travers le monde. (suite…)

Pharmacie Communautaire et Valorisation des Plantes Médicinales dans la Commune de Tékane en Mauritanie : un projet porteur d’espoir !

Pharmacie Communautaire et Valorisation des Plantes Médicinales dans la Commune de Tékane en Mauritanie : un projet porteur d’espoir !

Le projet de la pharmacie et VPMT a été initié dans un contexte de dégradation progressive de l’environnement écologique, de faiblesse de soins médicaux, malgré le recours encore persistant, de l’utilisation des produits des ressources naturelles. Ce projet facilitera l’accès aux soins pour tous en faisant de la pharmacie communautaire un lieu d’orientation, d’informations et d’échanges consacré à la santé des plus démunis. De même, il permettra d’améliorer la qualité des soins de santé grâce à une traçabilité des médicaments et assurera une prévention continue dans la commune.

Cette pharmacie est une suite du programme exécuté en Mauritanie par l’association ACTUME de 2010 à 2016 : « Programme de fidélisation des tuberculeux perdus de vue et de sensibilisation de la population de la commune de Tékane, en Mauritanie, » au sujet de la tuberculose ». Ce programme a permis d’accompagner des dizaines de malades et consulter plus de 17.000 patients pour une population de 23.823 habitants de la commune de Tékane. Au-delà du programme initial, le projet de pharmacie apportera un service sanitaire étendu et permanent pour l’ensemble des maladies rencontrées au cours des différentes caravanes de santé, non seulement aux populations de la commune de Tékane, mais aussi aux populations des villages avoisinants.

Outre le projet de la pharmacie par lui-même, ce projet comprend un espace de formation, un espace social, une dimension écologique (retraitement et solaire) et une zone relative à la recherche en matière de culture phytothérapique et de reboisement. Il s’agira en un mot, d’un espace de lien social, de sensibilisation aux enjeux écologiques, de recherche et d’innovation. Pour en savoir plus consultez : Pharmacie communautaire.

 

Séance d’éducation environnementale au profit des femmes et les jeunes de Tékane en #Mauritanie : l’utilisation rationnelle des pesticides, la mise en place des pépinières de plantes médicinales, la pollution de l’eau, la #déforestation, les changements climatiques et la désertification. 30-31 juillet 2021.

 

Vidéos de témoignages et évolution du chantier de la pose de la 1ère pierre à la livraison

Autres vidéos …

Consultez aussi les Photos :

Source : AST – Projet Valorisation des Plantes Médicinales à Tékane (VPMT)

Le projet Valorisation des plantes médicinales dans la commune de Tékane (VPMT) est lancé officiellement le 8 juillet 2019. Il s’appuie en partie sur un autre projet celui de Pharmacie communautaire initié et exécuté par l’ONG ACTUME.  Certaines activités sont interdépendantes: son volet lié à la mise en place des pépinières pour la régénération des plantes médicinales sélectionnées. Ces dites plantes devant être au niveau du site de la Phamacie  Communautaire avec une prévision d’installation d’un centre de démonstration et de l’unité de conditionnement des produits à base de plantes médicinales.

Pour rappel, le projet VPMT est le fruit d’un partenariat entre l’Association Contre la Tuberculose et les Maladies Endémiques (ACTUME) et l’Association Santé pour Tékane (AST). Les deux associations, travaillant en parfaite synergie, œuvrent pour le développement socio-sanitaire et économique de la commune de Tekane par l’organisation de caravanes médicales et l’assistance technique aux structures locales de développement. La pertinence du projet, initié par ACTUME et porté par des partenaires comme PMF/FEM/PNUD a favorisé la mobilisation pour assurer le financement.

Une convention de partenariat avec l’AST, organisation dévouée, a été établie dans le cadre de la mise en œuvre du projet, intégrant ainsi la valorisation des plantes médicinales dans ses actions afin de fournir une plus large gamme de moyens thérapeutiques en renfort aux moyens de la médecine conventionnelle.

Le financement du projet couvre les principales activités parmi lesquelles : une analyse de situation des plantes médicinales dans la commune de Tekane, la formation/sensibilisation des acteurs et des populations en matière d’éducation environnemental, la mise en place et le fonctionnement d’un centre de démonstration et d’une unité de conditionnement des produits à base de plantes médicinales et l’acquisition et l’installation d’équipements entre autres. D’autres activités non moins importantes, couvertes en partie sont aussi envisagées. Il s’agit notamment de l’aménagement et la fonctionnalité de pépinières destinés au semis de plantes médicinales et leurs implantations dans des espaces destinés à leur régénération , l’assurance d’une gestion adéquates du projet avec un programme de suivi/évaluation, de communication et de reporting des activités du projet.

Le dernier trimestre de l’année 2019 a été la période du début d’exécution du projet et s’est traduit par l’analyse de la situation des plantes médicinales avec le concours d’une équipe d’enquêteurs de terrain. L’enquête a été réalisée dans le courant du mois de février 2020 et le rapport déposé en mai-juin 2020.

Avec l’avènement de la pandémie de la Covid 19 et ses effets restrictifs , les activités avaient été suspendues de mars à octobre 2020 pour ne reprendre qu’après l’allègement des mesures avec la réalisation d’une action de haute portée au mois de novembre. Il s’agit de l’activité relative à la formation/sensibilisation/éducation environnementale pour laquelle une première activité a été organisée à TEKANE.

Une forte recommandation suivie de décision ont été observées lors des réunions de supervision tenues en novembre et décembre 2020 avec le superviseur du projet et le Président de l’AST pour acter le renforcement de la structure de coordination du projet VPMT pour plus d’efficience et d’efficacité dans les actions à mener. C’est ainsi que le projet s’est bonifié en recrutant des personnes ressources dont un chargé du suivi/évaluation, un chargé des études, de la formation, un chargé du laboratoire, un chargé des relations avec les institutions de formation dans le domaine de l’environnement.

Le chargé de la communication de l’AST

Source : AST – Projet Valorisation des Plantes Médicinales à Tékane (VPMT)

Vitaville 2021 – Fête des associations à Courbevoie : Dimanche 5 septembre

Vitaville 2021 – Fête des associations à Courbevoie : Dimanche 5 septembre

Nouveauté cette année – Vitaville au Numérique : le e-forum associatif qui s’invite chez vous  !
Cette année est particulière et comme vous le savez, la crise Covid impacte l’ensemble de nos manifestations publiques.

Comme les années précédentes (2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020). ACTUME anime un stand (n° 49) pour vous informer sur ses activités en France et en Afrique. C’est une occasion aussi de recruter des bénévoles.

 

VITAVILLE 2021
Dimanche septembre – 10H à 18H
Espace sportif Jean-Pierre Rives
7 boulevard de Verdun
92400 Courbevoie

ACTUME vous attend au STAND n° 49
Téléchargez le programme et plan : Vitaville 2021

En savoir plus : Vitaville au Numérique : le e-forum associatif