cridem logo anime 160x76Le taux des personnes atteintes par la tuberculose en Mauritanie est estimé à 149 pour mille, soit « l’une des moyennes les plus élevées dans la sous-région », a reconnu dimanche dernier le secrétaire général du ministère de la santé Moussa Ould H’mednah.

Le responsable mauritanien s’exprimait au centre de santé Ibn Sina à Arafat (Nouakchott), à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de lutte contre la tuberculose organisée sous le thème de « Pas de place pour la tuberculose dans notre vie » par le programme nationale de lutte contre la tuberculose relevant du ministère de la santé, en collaboration avec l’organisation mondiale de la santé (OMS).

« Cette épidémie demeure un problème majeur de santé publique dans la Région Africaine, qui a enregistré plus de 26% des cas notifiés dans le monde en 2011 » soutient de son côté Dr Jean Pierre Baptiste représentant de l’OMS en Mauritanie, soulignant aussi qu’elle a été à l’origine de plus d’un demi-million de décès dans la région et que seulement 62% des cas de tuberculose existants ont été dépistés au cours de la même année.

Le représentant a estimé d’ailleurs que l’épidémie de la tuberculose en Afrique est largement due à des facteurs liés à la pauvreté, avant de préciser que les personnes vivant avec le VIH peuvent contracter la tuberculose plus facilement que les autres personnes.

En savoir plus sur la journée : campagne 2013

[Source : CRIDEM]