pnlt dr traoreSelon le coordinateur national de la lutte contre la tuberculose et la lèpre Docteur Abdallahi Traoré, présent au Tagant pour relancer les activités de sensibilisation sur les dangers de la tuberculose et encourager les malades à suivre régulièrement leur traitement, ce faible taux n'est en fait que la partie immergée de l'Iceberg.

« En réalité, le phénomène est plus répandu et ses effets redoutables pour des populations majoritairement indigentes » dira-t-il.

La grande opération de sensibilisation qui a été entamée avec la sensibilisation des autorités administratives régionales (le Wali en tête) et qui couvrira les populations des trois Moughataas du Tagant permettra, selon Dr Traoré, d'inverser cette tendance et de prévenir toute forme de complication (multi-résistance et Ultra-résistance).

Le coordinateur national de lutte contre la tuberculose et la lèpre qui s'est entretenu longuement avec les responsables administratifs et l'équipe médicale de la Dras du Tagant s'est dit confiant sur l'efficacité de la lutte déclenchée contre la tuberculose au niveau du Tagant.

Il a loué par la suite les efforts de l'Etat visant à lutter contre la pauvreté à travers l'opération EMEL 2012 et son impact sur la lutte contre la tuberculose une maladie liée en grande partie à la sous alimentation et la malnutrition.

Lire la source - www.cridem.org