cridem logo anime 160x76Le taux des personnes atteintes par la tuberculose en Mauritanie est estimé à 149 pour mille, soit "l'une des moyennes les plus élevées dans la sous-région", a reconnu dimanche dernier le secrétaire général du ministère de la santé Moussa Ould H'mednah.

Le responsable mauritanien s'exprimait au centre de santé Ibn Sina à Arafat (Nouakchott), à l'occasion de la célébration de la journée mondiale de lutte contre la tuberculose organisée sous le thème de "Pas de place pour la tuberculose dans notre vie" par le programme nationale de lutte contre la tuberculose relevant du ministère de la santé, en collaboration avec l'organisation mondiale de la santé (OMS).

"Cette épidémie demeure un problème majeur de santé publique dans la Région Africaine, qui a enregistré plus de 26% des cas notifiés dans le monde en 2011" soutient de son côté Dr Jean Pierre Baptiste représentant de l'OMS en Mauritanie, soulignant aussi qu'elle a été à l'origine de plus d'un demi-million de décès dans la région et que seulement 62% des cas de tuberculose existants ont été dépistés au cours de la même année.

Le représentant a estimé d'ailleurs que l'épidémie de la tuberculose en Afrique est largement due à des facteurs liés à la pauvreté, avant de préciser que les personnes vivant avec le VIH peuvent contracter la tuberculose plus facilement que les autres personnes.

En savoir plus sur la journée : campagne 2013

[Source : CRIDEM]