fr thiernoDr Thierno Ousmane Coulibaly
Chargé de Programme de Santé chez FNUAP

Je pense que la caravane a réussi, je me suis porté volontaire pour consulter les personnes âgées qui ne pouvaient pas faire le rang devant les différents services sauf bien sûr pour les spécialités (gynécologie, dentaire,...).

Mais pour ce qui est des personnes âgées qui présentent des problèmes, la plupart du temps c'est des maladies chroniques, des douleurs chroniques, des douleurs articulaires, des douleurs abdominales. Ce sont des personnes qui traînent depuis des années, qui travaillent à longueur de journée. Ils sont tous fatigués.

Téléchargez le transcript : ici

Ce matin aussi j'ai continué avec la même catégorie de personnes âgées de temps en temps des moins âgées mais c'est toujours les mêmes problèmes, les douleurs chroniques, les douleurs articulaires, le dos qui fait mal, les jambes... On a eu quand même très tôt le matin quand je suis arrivé j'ai trouvé un cas urgent. Une dame qui venait de Méleïgue. Elle présentait une forte ascite avec des œdèmes des différents membres et qui souffrait. J'ai pu la mettre à disposition de Dr. AW Abdoulaye qui l'a examinée et qui a donné des conseils aux parents car elle est à un stade qui est difficile pour survivre. Si non, à part ça, nous n'avons pas eu de cas complexes.

sante pour tous actume ministere santeOn vous remercie, toute l'équipe qui s'est présentée ici, on a beaucoup apprécié la venue de cette caravane. Elles (les populations) ont quand même pu savoir que l'on s'intéressait à leurs problèmes de santé et je crois que c'est quelque chose qu'ils ont toujours souhaité. J'espère que dans l'avenir, c'est quelque chose que l'on va pouvoir continuer et beaucoup mieux organiser cela et peut-être prendre beaucoup plus de temps pour aussi avoir du matériel ; car là, on ne fait que traiter les symptômes. On ne pose pas de diagnostic précis et nous n'avons pas de laboratoires, on traite les malades en fonction de ce qu'ils présentent comme problèmes de santé. La prochaine fois on pense ne serait-ce qu'amener un laboratoire pour pouvoir faire quelques examens de laboratoire et espérons que ça continuera dans de bonnes conditions.

> Consultez aussi les autres  témoignages des bénévoles

 Propos recueillis par Oumar KANE à Tékane, le 19 avril 2014
Transcript réalisé par Maïry KAN
E

 

En savoir plus :


Lire le bilan de la caravane, première édition (2013) : ici