ConstanceConstance BORDES
Directrice de la Communication & Marque, IBM France
Téléchargez le transcript : ici

"Je suis Constance BORDES, directrice de la communication et de la marque d'IBM France et IBMer solidaire. J'ai travaillé pour Actume."

sante pour tous actume ministere santePourquoi avez-vous participé à cette action solidaire ?

J'ai participé à cette caravane parce que, lors de notre première journée solidaire avec Actume en tant que IBMer, on avait décidé de soutenir une cause d'un de nos collègues en l'occurrence Oumar Kane qui est le président de l'association Actume. J'ai trouvé que ce qu'il faisait, était très intéressant, apporter des soins dans un village et dans une zone au Sud de la Mauritanie. J'ai trouvé que c'était assez intéressant et il se trouve que par ailleurs je connais la Mauritanie pas trop mal, mes parents y ayant habité quelques temps et donc l'un plus l'autre, plus l'envie de m'impliquer dans quelque chose d'un peu différent me voilà partie pour Tékane au mois d'avril dernier !

Quelle a été votre impression ?

Mon impression c'est d'abord l'hospitalité et la gentillesse des personnes qui m'ont accueillie et qui ont été extrêmement adorables, comme j'ai coutume de le dire maintenant ma famille s'est beaucoup agrandie parce que les KANE et les SY m'ont adopté dans leur famille et ça fait beaucoup de monde !

Donc évidemment quelque chose autour d'une hospitalité tout à fait touchante et très agréable, ensuite le fait que les médecins qui se sont impliqués et les pharmaciens étaient des personnes très volontaires, très compétentes, ça va sans dire. J'ai été touchée par cette compétence et par la volonté de faire avancer le projet. Il y a eu quelques réunions à Nouakchott, la capitale de la Mauritanie qui étaient très intéressantes, on est allé aussi récupérer les médicaments.

J'ai vu à l'œuvre les équipes travailler et faire preuve de conviction pour justement récupérer les médicaments dans le temps imparti, parce que là, on était vraiment liés à un enjeu de départ des médicaments pour qu'ils soient sur le site assez vite. Ensuite, il y a eu le voyage, sur place ça a été le travail, l'organisation. Une sorte d'animation indescriptible au début mais les patients attendaient calmement. On a vu 1800 patients. Et même s'il y a des patients qui n'ont pas pu être reçus par les médecins car malheureusement il n'y a eu que quelques jours et pas assez de temps, pour voir tout le monde. C'est peut-être un genre de la fatalité ou ce genre de chose, mais ça n'a pas fait de drame, et tout ça je crois que c'est parce que aussi entre les caravanes, il y a eu une continuité dans le travail avec les agents communautaires qui continuent à faire le minimum autour de la santé, de l'hygiène et de la pédagogie.

 Quelle a été votre implication sur la caravane proprement dite ?

Mcaravaneon implication était quand même tout à fait modeste puisque je n'ai pas de compétences médicales donc bien-sûr je ne pouvais voir personne. J'ai été nommée d'office reporter donc j'ai fait pas mal de photos et de films, j'ai fait quelques petits croquis aussi mais rien de très sérieux. J'ai aussi travaillé à la pharmacie car les pharmaciens ne pouvaient pas tout faire. On a acheté les médicaments en gros par exemple le fer, ensuite il fallait mettre ce fer par doses mensuelles qui étaient données aux patientes, car la plupart des patientes manquaient de fer. Les pharmaciens ne pouvaient pas lire la prescription, donner la bonne dose, ranger la pharmacie et faire en sorte de savoir où tout cela était donc il y a eu besoin d'aide donc j'ai fait un peu de « logistique » de ce point de vue là. Je suis aussi allée donner un coup de main aux chirurgiens-dentistes qui avait besoin d'aide pour les compresses et enfin renseigner les gens pour leur dire où était telle ou telle zone médicale.

Etes-vous prête à refaire l'action ou à recommander d'autres volontaires ?

Je referai volontiers cette expérience, toutefois ce sera difficile pour cette année, car je serai un IBMer solidaire qui part pour Corporate Service Corps (CSC). Donc je vais peut-être avoir du mal tout faire mais je le referai volontiers et en tout cas je recommande aux personnes qui veulent s'impliquer auprès d'ACTUME à Paris ou en Mauritanie selon leurs possibilités.

Enumérez trois mots pour résumer l'action solidaire ?

Trois mots pour résumer cette action solidaire : l'efficacité, l'implication, la solidarité.

> Consultez aussi les autres  témoignages des bénévoles

 Propos recueillis par Robin Fraudeau (IBMer Solidaire), le 19 septembre 2014
Transcript réalisé par Maïry KANE

 

En savoir plus :


Lire le bilan de la caravane, première édition (2013) : ici