caravane1L'équipe est constituée de Dr Thilé Lam, Lo Baïdy et Dr Sall Amadou. Ils reviennent sur les deux jours de consultations et soulignent les points forts de cette action de solidarité réalisée avec plaisir pour les populations de la commune de Tékane.

thile lamDr Lam Fatimata (Thilé)
Durant ses deux jours on a vu beaucoup de cas cliniques. Il y a beaucoup d'extractions. Hier on a eu 80 malades, aujourd'hui plus d'une vingtaine pour le moment, on va peut-être accueillir une vingtaine de personnes encore. On recommande aux gens d'appliquer plutôt l'hygiène bucco-dentaire,

avoir une bonne méthode de brossage et se brosser au moins 3 fois durant la journée à chaque fois après le repas, surtout la nuit avant de dormir. Merci, merci, merci à tout le monde.

dr lo baidyDr Lo Baïdy
Surement, je vais continuer sur la même longueur d'onde que dr. Thilé Lam. Bon, on a vu beaucoup de patients, même si les conditions comme vous le savez ne permettent pas de prendre en charge comme il se doit tous les patients. On va droit au but, essayer de régler le plus gros problème. Il y a beaucoup de problèmes, on essaye de régler le plus gros de problème.

Mais quand même je vais attirer votre attention vous en tant que ONG, dans le sens d'organiser ses genres de caravanes, l'attention particulière par au manque d'hygiène qui est vraiment catastrophique par rapport à la population de Tékane. Et on a fait la remarque parmi tous les patients que nous avons vu. Il y a une forte affluence des enfants et des femmes. Les femmes aussi adultes ou jeunes la plus part.

Nous connaissons tous quelles sont les conséquences de la santé, et du problème de la santé buccodentaire. Tout le temps les gens ont tendance à aller voir le sida, la tuberculose et le paludisme alors que même si on voit par rapport aux statistiques et même dans la revue de la littérature médicale par exemple les infections bucco-dentaires peuvent être à l'origine de plus de soixantaine dans le cas des infections du cœur.

Nous avons rencontré des abcès, des cellulites, des gingivites, tout ce que vous pouvez imaginer, nous l'avons vu ici. Il n'y a pas un patient qui a une pathologie dentaire gingivale spécifique, toujours les patients ont plusieurs pathologies associées. Donc, on ne peut pas tout prendre en charge, on essaie d'aller là où... On essai de soulager pour faire bénéficier au maximum de patients un maximum de soins. Donc le concept de réalisme quand on parle d'odontologie préventive et sociale, on essaie de faire bénéficier à tout le monde un maximum de soin possible et avec un maximum possible de patients.

Voila, grosso-modo, il y a beaucoup à dire, mais bon en résumé c'est ça, il faut la sensibilisation, continuer les efforts, plus de matériels, disponibiliser les gens, la formation des agents de santé communautaires. C'était un plaisir d'assister à cette caravane et continuer nous aussi à le faire. On espère que sa ira de mieux en mieux.

===> Lire le témoignage du docteur Sall Amadou

Source : http://youtu.be/4Sp50ANtQkw  ------ Lire le transcript : équipe des chirurgien dentistes

 ==> Galerie photos


* Transcript : KANE Aïssé  ---------- Propos recueillis par Oumar KANE à Tékane le 9 mars 2013


En savoir plus :