18 juillet 1918 - 5 décembre 2013 !
Téléchargez : ici

"Il a incarné le rêve d'une nation arc-en-ciel et, même après sa mort, Mandela continuera à nourrir l'imaginaire des artistes. Des chanteurs, sculpteurs, photographes, peintres, danseurs, musiciens et cinéastes qui propagent jusqu'à aujourd'hui ses idées et qui ont largement contribué à sa libération en 1990, après 27 ans de prison. Retour sur la relation entre Nelson Mandela et une culture au service de la liberté..." Lire la suite

hommage mandela

oumar identitePortrait d'Oumar KANE
Magazine Courbevoie Asso - septembre-décembre 2013 - P.13.

« C’est pour informer et soutenir les malades de la tuberlucose que j’ai créé Actume en 2002 », explique Oumar Kane, qui était à l’époque un jeune étudiant mauritanien à Bordeaux. Touché par la forme la plus grave de la maladie, la tuberculose osseuse, Oumar a eu un mal fou à l’époque à trouver des réponses à ses questions…

Lire la suite : Courbevoie Asso - « La tuberculose se guérit »

claire mestremedialleDr Claire MESTRE, Présidente de l'association Mama et ancienne membre du conseil d'administration de l'association Actume a reçu les insignes de chevalier dans l'Ordre National du Mérite des mains de Madame Michèle Delaunay, Ministre Déléguée chargée des Personnes âgées et de l'Autonomie.

Félicitations pour ton engagement auprès des nécessiteux !

  ===> Lire l'annonce : ici

cridem logo anime 160x76Le taux des personnes atteintes par la tuberculose en Mauritanie est estimé à 149 pour mille, soit "l'une des moyennes les plus élevées dans la sous-région", a reconnu dimanche dernier le secrétaire général du ministère de la santé Moussa Ould H'mednah.

Le responsable mauritanien s'exprimait au centre de santé Ibn Sina à Arafat (Nouakchott), à l'occasion de la célébration de la journée mondiale de lutte contre la tuberculose organisée sous le thème de "Pas de place pour la tuberculose dans notre vie" par le programme nationale de lutte contre la tuberculose relevant du ministère de la santé, en collaboration avec l'organisation mondiale de la santé (OMS).

Lire la suite : Mauritanie - Santé : 149 sur 1.000 habitants atteints de la tuberculose (Officiel)

Source [Habiboulaye KANE - Actume Paris] : Cridem.org

Nous avons le plaisir de vous informer que l'association Contre la Tuberculose et les Maladies Endémiques organisera du 7 au 9 mars 2013, une caravane de santé dans la commune de Tékane (23000 hbts). Cette manifestation dénommée « un pas pour la solidarité ! » sera parrainée par :

  • Son excellence Monsieur Ba Housseynou Hamady, ministre de la santé en Mauritanie ;
  • Médecin Colonel Kane Ndiaye Housseynou, ancien ministre de la santé ;
  • Madame Kane Aïssata, première femme ministre en Mauritanie, Présidente de l'association Internationale des Femmes Francophones, Consultante et Présidente d'honneur de plusieurs organisations nationales et internationales féminines.

Cette action de sensibilisation sera organisée en étroite collaboration avec nos partenaires locaux en Mauritanie :

  • Mairie de la Commune de Tékane
  • Projet ONU/SIDA
  • Programme National de Lutte contre la Tuberculose et la Lèpre (PNLT)
  • ONG Santé Sans Frontière - Réseau Alpha
  • Association Mauritanienne contre la Tuberculose et le Sida

Les spécialisations ciblées : médecine générale, Pédiatrie, Ophtalmologie, Odontologie (médecine dentaire), Gynécologie. ====> Lire la suite

Source [Habiboulaye KANE - Actume Paris] : Cridem.org

ba housseynouAncien ministre de la santé a prcédemment été entre autres :

  • Février 1987 : Chef du projet de l'informatisation des services de l'OPT ;
  • Mars 1989 : directeur de l'Informatique de l'OPT ;
  • Janvier 2000 : directeur informatique Mauritel ;
  • 2001: Directeur des Technologies de l'Information et de la Communication au secrétariat d'Etat auprès du Premier ministre chargé des Nouvelles Technologies ;
  • 2007 : Secrétaire Général du ministère de l'Emploi, de l'Insertion... [Lire la suite... ]

Monsieur BA Housseynou Hamadi est parrain de la  caravane de santé organisée par l'association actume, en mars 2013 dans la commune de Tékane en Mauritanie !"

aissata.kane"Aissata Kane parraine la caravane de santé organisée par l'association actume, en mars 2013 dans la commune de Tékane en Mauritanie !"

Il y a trois décennies, Aissata Kane alias Madame Moctar Touré, devenait la premiére femme ministre en Mauritanie. Présidente du Conseil supérieur des Femmes, membre de la Commission nationale des Femmes de Mauritanie, membre du conseil supérieur des femmes, cette militante de la premiére heure devient, en 1970, Ministre de la Protection de la famille et des affaires sociales.

Aissata Kane est, aujourd'hui, incontournable dans l'histoire de la femme mauritanienne. Malgré l'âge, elle ne se désarme pas et continue de porter le combat de la parité.

Elle est actuellement consultante et présidente d'honneur de plusieurs organisations nationales et internationales féminines.

Source : Boolumbal.org

 

amaluts 5423L'Association mauritanienne de lutte contre la tuberculose, le tabac et le sida a jugé samedi la consommation de tabac en Mauritanie "en nette augmentation". "Elle est en progression surtout dans le milieu jeune", a révélé la présidente de l'AMALUTS, Sinna Boly, lors d'une conférence de presse.

Selon des statistiques réalisées en milieu scolaire, plus de 22% de la jeunesse mauritanienne consommerait le tabac. A l'échelle nationale, on compterait plus de 32% de mauritaniens qui consomment le tabac. "Le Tabac, c'est le seul produit qui tue et qui est légalement vendu. Les gens croient que fumer, c'est une liberté. Or, ils se suicident en fumant ", a expliqué Medellah, chargé de communication à l'OMS.

"Les taxes sur le tabac génèrent plus de 2 milliards d'ouguiyas alors que pour guérir des maladies causées par le tabac, on dépense 4 et 5 milliards", a-t-il rappelé.

La présidente de l'AMALUTS a salué le "grand travail" fait par le gouvernement mauritanien pour lutter contre le tabac, notamment la signature de la Convention cadre de lutte antitabac (CCLAT) de l'OMS en 2004, la ratification de la CCLAT en 2005, la création d'un programme national de lutte contre le tabagisme en 2010 et l'adoption de loi antitabac par le gouvernement en septembre 2012. L'AMALUTS a demandé par ailleurs l'application du Circulaire ministériel n° 00125 de 2005 et celui de 2006 qui interdisent la consommation du tabac notamment dans les structures sanitaires.

Babacar Baye Ndiaye
Source : cridem.org

 

Sous-catégories